•   Du burda d'avril 2010, voici donc une des robes qui m'aguichaient depuis un moment : la 122 de la page 22. Le numéro de la pièce du milieu sur la planche à découper ? 22. Si j'étais James Bond, je saurais quoi jouer à la roulette ce soir.
      Dans ma main : un reste de tissu aubergine utilisé pour une chemise d'homme, et un autre plus clair de la robe violette pour la copine, un passage dans la case maison parentale où je récupère un haut en liberty délaissé à cause de sa coupe qui me donnait l'impression d'être ménopausée avec quelques années d'avance.

      Burda conseillait du jersey fin pour ce modèle, en double épaisseur s'il vous plaît, avec un boutonnage façon polo mais pas vraiment non plus puisqu'il ne fallait qu'un seul parement de boutonnage. Vu la longueur des explications, je crois que je n'aurais pas eu le bagage intellectuel pour comprendre la marche à suivre ni trouver une solution seule... Et puis de toute façon il n'avait pas assez de tissu pour doubler la robe. J'ai donc découpé mes pièces en un seul exemplaire, et fait une patte polo (un peu longue d'ailleurs) au milieu. J'ai fait un peu de biais en guise de parmementure, finalement utilisé comme biais vu que le contraste rendait bien. Le genre de truc que je pose environ une fois par an (je ne suis pas une fille à biais/passepoil; je suis une fille à fronces :-) (ça tombe bien y en a une bonne dose aussi)) Ca s'est bien passé et j'étais enchantée par l'aspect satiné du truc.

      22, v'là le printemps !      

    22, v'là le printemps !

       J'apprécie que ce soit un patron petite taille, car sa ligne de taille tombe pile sur la mienne.

    22, v'là le printemps !

     

    22, v'là le printemps !   22, v'là le printemps !   22, v'là le printemps !Avec différentes ceintures. La marron a ma préférence.

    22, v'là le printemps !

    En total look avec la chemise d'homme


    1 commentaire
  • Un peu d’air frais en ce début de mois puisqu’une amie m’a demandé de lui faire une robe pour le printemps. Après une première session d’épluchage de burda, nous avons opté pour la robe 114 du burda de septembre 2012 :

    Robe 114 burda 09/2012

    Le samedi suivant fut consacré à la recherche du tissu adéquat; avant de tomber d'accord sur un coton violet dont le tissage fait apparaître en diagonale de fines rayures réfléchissantes, elle a eu le temps de tomber amoureuse d'un coupon de coton noir tout soyeux avec des broderies ajourées sur un côté. Qu'à cela ne tienne, rajoutons une jupe dans la balance !

    Jupe 121 B burda 09/09

    121 B burda 09/2009, le mois de la série folklorique !

    J'ai cousu sans avoir ses mesures précises, sachant seulement qu'elle faisait du 38/40 du commerce, un peu comme moi mais avec moins de ventre et de poitrine.

    Une semaine après, la livraison était prête. Il restait simplement à ajouster l'élastique dans la coulisse de taille selon le blousant désiré et à régler la longueur de la ceinture.
    Le blousant tiens, parlons-en. Cette robe, découpée dans du 38 haut-40 hanches, est à mon goût trop blousante du haut (et pourtant l'élastique n'est pas trop resserré, la coulisse passant au niveau du nombril), qui forme une grosse poche dans le dos. De manière générale je la trouve trop ample, et pour que ce soit moi qui dise ça, faut vraiment que Mme burda y soit allée au bulldozer. La première fois que je l'ai essayée en chaussettes, on aurait dit Janine Castang s'échappant de maison de correction. Ca ne m'étonnerait pas que le mannequin du magazine porte une taille en dessous de sa taille réelle...
    Mais ma copine l'a bien aimé comme ça, donc tout est bien.

    Robe violette sur Charline
    Produit fini

    Commande de printemps
    A l'essayage

    La jupe m'a quant à elle donné entière satisfaction: assez rapide et agréable à réaliser, très joli tomber. On remarque sur les photos que le bas arrive juste comme il faut sur ma copine, dont les 167cm sont en conformité avec burda. Avec quelques cm de plus et une taille plus haut placée, la jupe a sur mon anatomie le feu au plancher !

     

    Jupe longue anatomie comparée
    Anatomie comparée

    Pour une fois que j'avais un modèle j'aurais bien été prendre des photos en extérieur, mais la lumière faiblissait déjà; il n'y a donc d'elle que ces quelques clichés pris dans la délicate clarté que donne le jour finissant à un appart orienté au nord...

     


    votre commentaire
  • Je suis bien incapable de planifier ce que je vais coudre sur plusieurs mois. Il y a toujours des choses plus urgentes, des projets plus passionnants dans lesquels se lancer qui s'interposent entre temps. Cependant, j'aimerais faire le point sur les patrons burda dont le potentiel m'a interpellé plusieurs fois au fil des feuilletages de magazine et auxquels je ne pense pas forcément.

    D'abord cette robe du numéro anniversaire du 04/2008. Elle, c'est sûr, passera à la casserole cette année :

    Sur la liste d'attente

    Une robe légère, seyante et sportive, un genre qui se fait trop rare chez burda à mon goût.

    Puis cette robe à ligne empire du 07/2010 :

    Sur la liste d'attente

    Encore un modèle seyant qui permet d'employer une étoffe vaporeuse et de jouer avec le contraste des couleurs/matières. Hélas, le patron est conçu pour du jersey.

    La combipantalon de la mécanicienne du 05/2010 (un des meilleurs numéros de burda à mon avis) :

    Sur la liste d'attente

    Bon, je l'ai mis elle, mais ça pourrait être sa soeur. C'est juste le modèle que j'ai préféré parmi les propositions de ces dernières années.

    Une robe sans prétention du 04/2010 :

    Sur la liste d'attente

    Pour celle-ci je préfère faire confiance au dessin technique et à cette version proposée sur le site ruskov à ceci :

    Sur la liste d'attente

    On dirait un infâme sac à patate, non ?

    Pas de prétention non plus chez la 108 A du 05/2011, dont la découpe permettrait un bel effet de contraste

    Sur la liste d'attente

    Chez les robes encore, je retenterais bien la 119 B du 05/2008, que j'avais faite une première fois en velours d'ameublement or en accentuant la touche empire :

    Sur la liste d'attente

    Côté jupe, les différentes versions aperçues de la 111 du 02/2013 me feront lui porter une attention particulière quand viendra le moment de me faire une jupe classe :

    Sur la liste d'attente

    Dans un autre genre, la 106 du 05/2012 est intéressante. Mais je n'arrive pas bien à situer le volume des plis et je crains de me retrouver avec un gros tas de plis sur le devant.

    Sur la liste d'attente

    Un morceau un peu plus gros : la veste queue-de-pie du 09/2012 (un autre bon numéro)

    Sur la liste d'attente

    Peut-être avec les coins devant plus arrondis

    Chez les chemisiers, je voudrais encore le numéro du 09/2012, avec le mignonet 118 :

    Sur la liste d'attente

    Et le soyeux 111, à qui je mettrais bien un petit col :

    Sur la liste d'attente

    Des p'tites fronces, des p'tites fronces, toujours des p'tites fronces...

    Et les robes-chemisier donc ? La 108 du 01/2011 a l'air de bien se tenir avec une ceinture :

    Sur la liste d'attente

    Des fronces !

    La 108 du 06/2008 est bien sympathique également :

    Sur la liste d'attente

     Enfin récemment, cette robe de soirée meringuée mais distinguée en petite taille du 12/2007 m'a fait baver à grosses gouttes :

    Sur la liste d'attente


    2 commentaires
  • Et une chemise, une !

    On a retrouvé le descendant de Louis XVI !

    Mais pas n'importe laquelle.

    C'est une commande de Monsieur, qui me demandait depuis longtemps une chemise rouge à pois roses. Dans l'idéal, les pois auraient été plus gros, mais même avec une biquette truffière bien entraînée c'est tout ce que nous avons fini par trouver.
    Faite d'après un des furtifs patrons homme de burdastyle, à savoir la chemise 129 du numéro de mai 2011 en taille 48.

    Je me suis efforcée de suivre le mode opératoire de montage chemise homme tel que présenté dans les Détails de mode à la loupe. L’occasion de faire pour la première fois un empiècement en fourreau au dos, des coutures anglaises (côtés et emmanchures) et de coudre les emmanchures avant les côtés et les bras ! J’ai aussi testé leur méthode pour les manchettes et les pieds de col et la netteté de celle-ci m’a convaincue.
    Enfin Monsieur est content que pour la troisième tentative de chemise à son intention la longueur des manches soit enfin la bonne.
     

     

    Poignet

     

    Pour mettre un peu de valeur ajoutée à cette note, j'ai essayé de détailler visuellement la construction de la patte de boutonnage en 2 pièces; c'est pas encore ça mais pas complètement inexploitable (et puis pour moi ça vaut toujours mieux que les explications burda!)

     

    Et une chemise, une !

    Lecture dans le sens antihoraire et résultat au milieu. Oui, la mise au point est en option.


    2 commentaires
  • Un peu abusivement placé dans la partie "Versions", une réalisation d'un patron de robe empire canon (i.e. très bien équilibrée) sortie du magazine Burda Easy de l'automne-hiver 2006/2007.

    Robe empire face

    robe empire profil robe empire dos

    Approximativement réalisée en taille 40 (quelqu'un espère qu'une nuit la petite souris passera et que je me réveillerai avec de quoi faire déborder le bustier... en attendant ça ne baille pas tant que ça).


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique